Georges Brassens

Georges Brassens

Je vous propose dans cet article une analyse de base de la carte de naissance de cet artiste, poète, chanteur atypique, que l’on aime tant en France – en tout cas, moi, je l’aime 🙂

Son personnage, ses textes et même ses mélodies étaient si particuliers et si créatifs qu’il y a fort à parier que cela se voit aisément dans sa matrice énergétique de naissance.

Georges Brassens est né le 22 octobre 1921 à Sète à 18 :00 d’après les informations de son acte de naissance (source : www.astrotheme.fr – fiabilité AA).

A cette époque, en France, il y avait l’heure d’été en vigueur, instituée dès 1917 et qui disparaitra à la libération en 1945 pour ne revenir qu’en 1976 après le choc pétrolier.

Ainsi, en cette année 1921 l’heure d’été commença le 14 mars pour se terminer le 25 octobre. Lorsque Brassens nait, nous sommes à GMT+1. L’heure solaire est donc 17 :00, limite entre celle de SHEN, le Singe et celle de YOU, le Coq. Mais puisqu’il est né à 3.7° Est de longitude, il convient d’ajouter un quart d’heure à peu près, ce qui nous donne bien 17 :15, heure YOU.

Voici sa carte de naissance

La montagne

Le Maître du Jour (MJ) est WU, Terre Yang, qui est symbolisée par la montagne, ce qui lui ressemble bien d’ores et déjà !

La montagne WU est le symbole de la stabilité, elle est immuable, solide et immobile. Elle a un caractère protecteur et bienveillant, mais ce n’est pas elle qui vient vers vous car elle est complètement immobile. Par contre, elle vous accueillera avec plaisir et c’est avec bonheur qu’elle verra, même un grand nombre de personnes, arpenter ses flancs. En dernier lieu, la montagne reste toujours un peu secrète, on n’atteint jamais réellement son cœur qui demeure mystérieux. C’est une description qui lui va bien, lui qui n’aimait pas aller chez les autres mais recevait sans cesse ses amis et connaissances dans sa maison du Moulin de la Bonde. Il était d’ailleurs hors de question que qui que ce soit fasse la cuisine ! La bouffe, c’était lui ! La montagne WU a aussi un coté bien butté, ce qui lui ressemble aussi très bien.

En regardant sa carte de naissance on voit tout de suite que ce MJ WU est doublé en Tronc Céleste (TC) du mois. Ce dernier est même assis sur XU, le Chien, qui représente aussi et avant tout la montagne WU. Nous avons donc une montagne sur un montagne en pilier du mois.

Le pilier du mois est celui des actions, c’est la sphère socio-professionnelle. On peut facilement en conclure que G. Brassens était lui-même, totalement, dans ses activités et dans son métier. Ce devait d’ailleurs être assez impressionnant car c’est lui, mais c’est surtout l’image du rempart d’une forteresse, une montagne gigantesque. De plus, le MJ WU est en phase Tombe dans la Branche Terrestre (BT) du mois, ce qui porte encore plus à l’immobilité.

Le symbolisme des éléments

Si on continue sur l’image des éléments, intéressons-nous au pilier du jour.

Le MJ WU est assis sur WU, le Cheval, qui est Feu Yang mais contient avant tout le Feu Yin, DING et la Terre Yin, JI. C’est un Feu sous la montagne. On peut aisément en terme d’image, voir cette Terre JI et ce Feu DING dans la BT du jour comme de la lave. G. Brassens est un volcan assoupi.

Pour terminer ce panorama élémentaire et symbolique, la carte est bordée à droite comme à gauche par des piliers de Métal Yin pur, XIN, qui est représenté par un Métal souple, brillant et ciselé comme une pièce d’orfèvre et précis comme un mécanisme d’horloge. En dehors de son aspect précieux, le Métal XIN est un élément qui symbolise particulièrement la méticulosité. Cet aspect est présent dans 100% de son pilier de l’année, qui représente son rapport à la communauté, et dans son pilier de l’heure qui, au contraire, est la partie la plus intime de la carte. Le Métal XIN est bruyant car il est brillant, il est précis car il est précieux. C’est le Métal noble que l’on trouve justement dans la montagne et ici, il est à portée de tous dans le pilier de l’année et trouve sa source dans l’intimité du personnage.

Mais voyons à présent la force et l’équilibre des éléments.

L’équilibre élémentaire

Voici le schéma circulaire de l’équilibre élémentaire de G. Brassens.

La première remarque que l’on peut voir c’est qu’il y a clairement deux éléments en excès.

La Terre, qui le représente est très forte, ce qui porte à considérer cette base de personnalité représentée par WU, Terre Yang, comme réelle et importante.

Le Métal lui est encore largement plus fort et complètement Yin, XIN. C’est l’élément le plus présent, qui va donc particulièrement influencer la personnalité et la Destinée de G. Brassens.

Mais ce qu’il y a de plus étonnant dans cette carte, c’est que 2 éléments soient manquants, l’Eau et le Bois. Il arrive assez souvent qu’un élément soit totalement absent de la carte de naissance, mais deux, c’est extrêmement rare ! Cela en fait une carte très particulière.

Lorsqu’un élément est manquant, cela pose certains soucis dit-on. Il est, de fait, inconnu de la carte et lorsqu’il arrivera, et ce sera le cas d’une manière ou d’une autre, avec un Da Yun ou un Yun Nian (pilier de l’année en cours), c’est un élément qui ne sera pas accepté facilement par la matrice énergétique. C’est un peu comme un étranger qui viendrait vous apporter de l’aide, vous ne l’accepteriez pas d’emblée sans vous méfier. C’est la même chose pour un élément manquant. Lorsqu’il arrivera par un pilier temporel, il apportera de l’équilibre certes, mais pas sans heurt, pas sans apporter son lot de soucis et d’inquiétude.

Pour G. Brassens, ce sont les aspects Richesses et Pouvoirs qui sont totalement absents.

On peut là aussi interpréter cela assez simplement. G. Brassens n’était intéressé ni par l’argent, ni par le pouvoir. Les Richesses sont l’argent mais aussi la maîtrise que l’on a sur les choses, le contrôle que l’on exerce. Les Pouvoirs sont les contraintes, les règles et aussi la reconnaissance de la part d’une autorité supérieur, le titre. Tout cela, à l’évidence, ne représentait pas du tout les préoccupations de Brassens ! Il ne voulait ni contrôler les choses et les gens, ni être contrôlé. Il ne s’intéressait pas à la notoriété et encore moins à ce qu’on pourrait vouloir lui imposer. C’est assez édifiant.

Mais il faut rester vigilant avec les éléments manquants et apporter un peu de subtilité à l’analyse. Pour le Mang Pai BaZi, l’école des moines aveugles, qui est une pratique du BaZi très avancée, un élément manquant n’est pas synonyme d’absence totale. Cela représente quelque chose que vous avez, mais qui est caché. De fait et paradoxalement, c’est un gros potentiel qui se révèlera sans doute lorsqu’il apparaitra dans les piliers temporels. Ils nomment cela le Fei Shen, l’Esprit Volant.

Chez G. Brassens, il n’y a donc pas absence totale de maîtrise et de règle, mais quelque chose de puissant qui peut se révéler de manière inattendue et fortement dans les domaines évoqués par les aspects Richesses et Pouvoirs. Pour moi, cela le représente tout à fait bien aussi.

Pour terminer cette observation de l’équilibre élémentaire, il faut observer ce Feu qui est très faible et qui représente les Ressources, qui sont les soutiens et les aides. Mais nous reviendrons spécifiquement là-dessus.

Je remets le thème et le schéma pour plus de confort de lecture.

L’élément d’équilibre

Comment équilibrer une telle carte ? Comment trouver l’élément qui apporterait plus de fluidité et plus d’harmonie dans un tel déséquilibre élémentaire ?

Ce ne sont évidemment pas la Terre et le Métal puisqu’ils sont déjà largement en excès.

Ce ne sont pas l’Eau et le Bois puisqu’ils sont totalement absents.

Il nous reste le Feu…

Le Feu pourrait bien forger un peu le Métal gigantesque, mais il va aussi renforcer la Terre ce qui, dans une approche classique serait problématique.

C’est l’un des équilibres de carte les plus compliqué que j’ai vu et cela est dû à l’absence totale de ces deux éléments Eau et Bois. C’est vraiment problématique car d’habitude on peut classer une telle carte dans la catégorie des “thèmes spéciaux”.

Les thèmes spéciaux, pour faire simple, ce sont des équilibres où le MJ ou un autre élément est si puissant qu’il ne faut pas chercher à l’équilibrer. La solution réside alors dans le fait d’aller dans le sens du déséquilibre et ne pas essayer de corriger sinon tout risque de se briser en quelque sorte. Mais les thèmes spéciaux doivent remplir des critères bien précis techniquement et ce n’est pas le cas pour le thème de G. Brassens. Ce n’est ni un thème leader Terre, ni un thème leader Métal car il n’y a pas de combinaison triangulaire ou saisonnière propres à ce genre de configuration.

Néanmoins, vu le caractère exceptionnel de son équilibre, on peut à mon avis le classer comme “thème spécifique” si j’ose dire.

L’Esprit utile, le Yong Shen, serait bien le Feu donc. S’il renforce la Terre déjà en excès, celle-ci est déjà bien occupée à produire autant de Métal. Puis le Feu est le seul élément à pouvoir réduire ce Métal. Pas la peine d’essayer d’équilibrer plus avant cette matrice, la solution serait pire que la situation initiale. Mais cela reste tout de même assez problématique, énergétiquement parlant. C’est vraiment une carte très très particulière, comme l’était son propriétaire d’ailleurs.

Une créativité débridée

La Terre est très forte, mais c’est l’élément Métal qui est le plus puissant et il représente l’aspect Productions, c’est-à-dire ce qu’on appelle les sorties : la créativité, l’intelligence exprimée, le travail et la liberté d’expression. On a donc une expression très puissante dans le thème de G. Brassens et cela ne devrait pas nous étonner.

Ce Métal est totalement de polarité Yin, XIN. Le Métal Yin, pour un MJ WU, Terre Yang, représente la déité Shang Guan, Heurte l’Officier. C’est une expression totalement libre, une créativité débridée qui peut, de fait, heurter l’entourage car elle ne se soucie pas des conventions, elle s’érige contre l’ordre établi. L’Officier, Guan, ce sont les règles et les lois, les officiels, la bien séance, et Heurte l’Officier est en clash direct avec tout ceci.

Est-ce que cela ne ressemble pas à G. Brassens ? Cette expression qui heurte les conventions : “tous ces gens bien intentionnés”, “les croquantes et les croquants”, “ces imbéciles qui sont nés quelque part“…

De plus, cette expression si forte chez lui a la nature du Métal XIN. Comme je l’indiquais plus haut, XIN est représenté par le bijou, le Métal ciselé et aussi les petits instruments de précision et tranchants comme le bistouri ou le rasoir. N’est-ce pas ici encore une fois représentatif de son art avec ses textes ciselés et précis qui étaient aussi très incisifs parfois ?

Le plus singulier dans tout ceci c’est que ces Productions Métal XIN sont essentiellement dans le pilier de l’heure, le plus intime, le pilier des enfants, et dans celui de l’année, en rapport au plus grand nombre, le pilier des ancêtres. Les deux piliers sont identiques, c’est ce qu’on appelle un Fu Yin.

Dans les textes chinois anciens et notamment dans l’école Mang Pai des moines aveugles, le Fu Yin entre le pilier de l’heure et celui de l’année est le signe de mauvaise affinité avec la progéniture et avec les ainés. La progéniture ? Justement, il n’a jamais voulu avoir d’enfant. Quant à une mauvaise affinité avec les ainés, ce n’est pas qu’il ne respectait pas les anciens, bien au contraire, mais encore une fois il était furieusement contre les traditions sclérosées et la morale établie au nom de telles religions ou de tels principes. Anticlérical forcené, il avait fait ses premières armes auprès des anarchistes.

Ce Fu Yin symbolise aussi une caractéristique de G. Brassens, c’est le fait qu’il n’avait au départ aucune intention d’interpréter personnellement ses chansons. Il disait qu’il voulait écrire pour les autres. C’est Patachou, qui l’a poussé littéralement sur la scène de son cabaret et il était parait-il pétri de trac au début. Elle l’avait d’ailleurs présenté en disant à l’auditoire qu’il ne chantait pas très bien, qui ne jouait pas non plus très bien de la guitare, mais qu’elle voulait le présenter car il y avait en lui quelque chose d’exceptionnel.

Ainsi, cette Production Heurte l’Officier, cette créativité débridée, est à la fois dans son pilier le plus intime et à la fois dans celui le plus social et le lien entre les deux est très distant.

Pour finir cette partie, on peut aussi observer une blessure dans la carte, entre XU, le Chien en BT du mois, et YOU, le Coq, en BT de l’année. Une blessure interne comme celle-ci est liée à l’émotionnel. On peut y voir ce que l’on vient de décrire concernant le rapport à l’ordre établi et aussi concernant le fait de chanter lui-même ses textes devant la communauté.

L’amour

Je vous avais dit qu’on reviendrait sur le Feu.

Ici il n’est pas très fort mais surtout il est placé uniquement en BT du jour dans WU, le Cheval. La BT du jour, vous le savez certainement, est le palais de la conjointe. Ici nous avons DING, Feu Yin, qui représente la déité Zheng Yin, Ressources Directes. C’est le soutien inconditionnel, l’amour reçu et donné sans contrepartie.

Le MJ WU est donc assis sur l’amour ! C’est bien cette déité Ressources Directes qui est la source de la carte. Si on observe le flux du Qi dans la matrice, prenant en compte le cycle d’engendrement, le Feu crée la Terre qui elle crée le Métal, son expression.

Voici comment on peut représenter cela schématiquement.

On peut observer la dynamique qui vient de la BT WU, Cheval et qui va à la fois vers l’extérieur (pilier de l’année) et vers l’intérieur (pilier de l’heure), avec une grande fluidité. Seules les BT YOU de l’heure et WU du jour sont en relation de contrôle.

C’est l’amour (Zheng Yin, Ressources Directes) qui est la source de la carte.

Il fut taxé certaines fois de misogynie par des fâcheux qui n’avaient rien compris, car au-delà de la dimension grivoise de certaines de ses chansons, il aimait et respectait profondément les femmes. Ce sont d’ailleurs les femmes qui l’ont soutenu au cours de sa vie, Jeanne d’abord et ensuite Joha qui restera sa compagne (et non sa concubine) pendant près de 40 ans.

La BT WU, Cheval est d’ailleurs une étoile d’assistance pour lui et surtout une étoile de romance, Tao Hua. C’est aussi le Yang Ren, l’étoile d’agression, qui pour un MJ fort n’est pas propice et qui entre en Po, brisure (Mang Pai) avec YOU en BT de l’heure qui est l’étoile du commandement. C’est le signe de quelques déconvenues avec l’autre sexe qui lui inspireront des chansons comme “une joli fleur” et “P… de toi”. Pour finir, le Feu est faible, mais si on y regarde de plus près il y a une combinaison triangulaire partielle, Ban He, entre WU et XU. Il manque YIN, le Tigre, mais c’est un fort potentiel de Feu. De plus, YIN, le Tigre, ne manquera pas d’arriver au grès du temps pour décupler la force du Feu momentanément.

Il reste bien des choses à remarquer et à dire au sujet de cette Destinée si particulière de cet artiste si particulier, sur sa santé et les Na Yin notamment et sur l’analyse de ses Da Yun. Mais je vais m’arrêter là sinon cet article deviendra trop long.

Georges Brassens aura sa place, avec une analyse complète, dans un ouvrage que je compte publier et qui recueillera les études des cartes de grands personnages qui ont fait l’histoire.

En attendant, portez-vous bien et laisser un commentaire si le cœur vous en dit.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire