Cas d’étude

Cas d’étude

Un petit mot pour vous expliquer la nature de certains futurs articles du blog.

Je vais publier de temps en temps des cas d’étude. Ces articles seront catégorisés comme “Études BaZi” et certainement, pour certains d’entre eux, comme “BaZi avancé”.

Il s’agira, comme le nom l’indique, d’études de cas, de personnalités connues ou non et d’évènements liés à ces personnalités.

Ce que je vais exposer dans ces cas d’étude et la manière que j’utiliserai pour expliquer ce que j’en ai déduit ne sera pas de l’ordre de l’initiation. Ces articles auront comme vocation l’échange entre pratiquants, plus ou moins confirmés. Il est fort probable que beaucoup de ce qui y sera exposé ne soit pas compréhensible par celles et ceux qui débutent ou à fortiori qui ne connaissent pas les techniques de base de la pratique de “l’astrologie chinoise Ba Zi”.

Cela ne veut pas non plus dire qu’il n’y aura pas d’intérêt à les lire pour qui s’intéresse depuis peu à cet art métaphysique, mais je tiens à préciser que l’objectif de la démarche n’est pas de former ou d’expliquer les fondements du BaZI.

Je partirai donc du principe que je m’adresse à des pratiquants et je n’irai pas jusqu’à l’explication détaillée de certains aspects qui doivent être acquis avant de pouvoir les comprendre et les utiliser. Ce serait trop fastidieux, pour certains cas, d’en expliquer les tenants et les aboutissants.

D’autres articles seront publiés, qui seront catégorisés en “Réflexion BaZique” et “Pratique du BaZi” et dont le contenu sera plus adapté à la découverte du BaZi. Il y aura même peut être des articles dédiés à l’initiation…

Que cela n’empêche pas l’échange via les commentaires, mais je n’aurai certainement pas le temps ni le courage d’expliquer les bases de l’analyse du BaZi par ce biais.

J’espère que ces études vous intéresseront si vous êtes des pratiquants un peu avancés et qu’elles vous motiveront à persévérer ou à découvrir cet art si vous êtes des débutants.

A bientôt pour de grandes aventure BaZiques !

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire