Piliers / Cartes JiaZi

Piliers / Cartes JiaZi

Les 60 JiaZI (introduction)

Le BaZi est appelé aussi “les quatre piliers de la Destinée”. J’ai déjà indiqué, sur le site et dans un article précédent que ce principe de pilier représente le temps et indique sa composition énergétique (pour rester simple). Un pilier est un binôme de caractères, il est composé de deux idéogrammes.

Dans sa partie supérieure on trouve un “Tronc Céleste” qui représente l’énergie du Ciel. C’est un des 5 éléments, polarisé en Yin ou en Yang. Il y a donc logiquement 10 Troncs Célestes.

Dans la partie inférieure d’un pilier on trouve une “Branche Terrestre” qui, comme son nom l’indique représente l’énergie de la Terre. Il y a 12 Branches Terrestres, correspondant aux 12 mois de l’année ou aux 12 heures du jour, entre autres. Les Branches Terrestres sont plus connues par les animaux qui les représentent, les 12 animaux du zodiaque chinois de l’astrologie chinoise populaire. Chaque Branche est elle aussi polarisée en Yin ou en Yang.

On associe toujours un Tronc Céleste avec une Branche Terrestre de même polarité, Yin ou Yang. Ainsi, avec 10 Troncs Célestes et 12 Branches Terrestres nous obtenons 60 binômes.

C’est le cycle sexagésimal de la Chronomancie chinoise.

Ces 60 binômes sont communément nommés les 60 JiaZi, du nom de la première association. Le premier Tronc Céleste est JIA, le Bois Yang, et la première Branche Terrestre est ZI, le Rat, qui représente l’Eau Yang : JIA ZI.

Les 60 JiaZI sont le système de représentation du temps et de sa composition énergétique.

Nous avons là un cycle de 60 ans, car les JiaZi sont des années, mais ils sont aussi des mois, des jours et des heures (2 heures pour nous).

Je reviendrai certainement en détail sur ce système des 60 JiaZi que je trouve tellement génial et malin. En attendant, retenons qu’il s’agit du “matériel” avec lequel le pratiquant BaZi va travailler, ni plus ni moins : 60 piliers de deux caractères, Tronc Céleste, Branche Terrestre.

Les Oracles tibétains

J’ai découvert le principe des 5 mouvements, les 5 éléments chinois en 2013 lorsque j’ai commencé à pratiquer le Kung Fu, mais je n’en connaissais alors que l’application martiale. Puis, je suis tombé par hasard sur un livre, à l’ermitage Yogi Ling de mon ami Lama Shérab Namdreul, qui s’appelle Les Oracles tibétains. C’est un livre / jeu de Stephen Skinner, un auteur prolifique sur le Feng Shui. Le livre se présente en un petit fascicule accompagné de 60 cartes. L’origine de ces 60 cartes est un manuscrit tibétain du XVIIe siècle, méconnu, qu’il a eu la chance de pouvoir approcher. Il s’agit d’un savoir qui aurait été apporté au Tibet quelques siècles auparavant par une princesse chinoise. Le livre ne parle pas de BaZi mais évoque les 4 piliers de la destinée et bien entendu indique qu’il s’agit là d’astrologie chinoise. Le contenu ne va pas très loin en termes d’analyse et d’interprétation, comme je le disais il s’agit plus d’un livre / jeu qui permet de dresser les 4 piliers à partir des informations de naissance et de jouer avec les rapports des éléments qui les composent. Je ne critique pas, j’ai un grand respect pour cet ouvrage (et pour l’ensemble du travail de S. Skinner) car il m’a permis de découvrir cet univers et, par la suite, j’ai pu grâce à lui en apprendre bien d’avantage sur l’art des huit mots. Merci à lui !

Le manuscrit tibétain représente graphiquement chacun des 60 JiaZi et S. Skinner a eu l’excellente idée de les reproduire en cartes numérotées avec l’aide d’un artiste tibétain.

Voici comment ces cartes se présentent.

Chaque carte est une sorte de synthèse de plusieurs choses tirées de l’astrologie chinoise et du BaZi.

L’animal, c’est-à-dire la Branche Terrestre, est central. La couleur et l’orientation de la tête indiquent l’élément que représente la Branche Terrestre et la polarité du binôme. Ici, à gauche, nous avons le Chien, de couleur jaune, c’est la Terre. La tête est tournée vers la droite (pour l’animal, vers sa gauche) indiquant le Yang. XU, la Branche Terrestre représentée par le Chien est bien Terre Yang. La seconde carte représente un Lièvre, de couleur verte, tourné à gauche (sur sa droite). C’est la Branche MAO, le Lièvre, qui est Bois Yin.

La couleur de l’habit que revêt l’animal indique le Tronc Céleste.

Le Chien est habillé de jaune, la Terre de nouveau. C’est WU, la Terre Yang, 5ème Tronc Céleste.

Le Lièvre lui est habillé de blanc. C’est le Métal Yin, XIN, 8ème Tronc Céleste.

Nous avons donc ci-dessus la représentation de deux JiaZI :

JiaZi 35 : WU/XU, Chien de Terre, appelé le Chien de la montagne

JiaZi 28 : XIN/MAO, Lièvre de Métal, appelé le Lièvre du terrier

En haut des cartes de S. Skinner nous trouvons, à gauche, le numéro du JiaZi et à droite, le numéro du Tronc Céleste en chiffre arabe et celui de la Branche Terrestre en chiffre romain. Au milieu de ce bandeau supérieur, l’illustration (ici du Bois) représente le Na Yin, l’élément mélodique que dans son livre S. Skinner appelle l’élément du corps.

Tout en bas figurent deux années correspondantes au JiaZi, séparée de 60 ans puisque l’on est dans un cycle sexagésimal. Cela permet de trouver très rapidement le pilier de la l’année et cela ne sert que pour ce pilier dans le dressage d’un thème de naissance.

Les deux diagrammes de chiffres juste en dessous de l’animal sont les étoiles volantes. Cela appartient plutôt au Feng Shui. Les deux figures en dessous des étoiles volantes concernent la planète et le jour faste lié au binôme. Skinner ne dit rien de plus à ce sujet dans son livre. Je pense qu’il s’agit là de pure astrologie et non pas de BaZi. Je n’en sais pas plus. Enfin, l’animal chevauche un autre élément. Celui-ci est appelé le Lung Ta – en tibétain cela signifie “cavalier du vent” (c’est aussi le nom que l’on donne aux drapeaux de prière verticaux). Je ne sais pas à quoi cela peut correspondre, je n’ai pas trouvé… S. Skinner indique que c’est l’élément de la Chance. Si quelqu’un a des informations sur ce sujet je suis preneur !

Dans son ouvrage, S. Skinner indique une méthode très simple pour trouver les piliers du mois, du jour et de l’heure à partir des infos ne naissance. Le tout tient en 3 tableaux qui envoient à des numéros de JiaZi.

J’ai conservé cette méthode pour le montage des thèmes BaZi, elle est simple et très rapide et ne demande pas, comme dans la méthode traditionnelle, de consulter le Calendrier des 10 000 ans.

Jean-Michel de Kermadec, dans son livre Les piliers du destin, indique aussi une méthode, entièrement numérique qui permet de retrouver les 4 piliers à partir des numéros des JiaZI. Ce sont des techniques très rapides, elles n’ont qu’un inconvénient, elles ne sont pas suffisamment précises dans les cas où la personne est née limite entre deux mois. Dans ces cas-là il vaut mieux consulter le fameux calendrier des 10 000 ans. Mais dans la grande majorité des cas elles sont très pratiques et efficaces.

Les 60 cartes / piliers

Outre la méthode tabulaire et numérique qui permet de définir les 4 piliers de naissance d’une personne, j’ai conservé le principe de cartes pour ma pratique personnelle. Je les utilise depuis plusieurs années maintenant et j’en vérifie tous les jours le coté très pratique.

Voici comment je les ai conçus (après quelques essais et beaucoup de modifications).

Reprenons les deux JiaZi précédent, le Chien de la montagne et le Lièvre du terrier.

Exit l’animal central et exit d’ailleurs l’animal tout court. La carte du pilier se présente d’une manière plus classique : le Tronc Céleste en haut, la Branche Terrestre en dessous.

BaZi, comme vous le savez veux dire huit mots, huit caractères ou huit idéogrammes. J’ai donc choisi de représenter les Troncs Célestes et les Branches Terrestres par leur idéogramme. Les animaux étant un ajout tardif dans cet art et la représentation zoomorphique chargée d’un sens plus subjectif et culturel, j’ai choisi de ne pas les représenter. Seule l’indication de l’animal est inscrite sous le terme chinois de la Branche Terrestre.

J’ai redessiné les idéogrammes de manière moderne, en caractères que l’on pourrait nommer “d’imprimerie”, à partir des dessins calligraphiés que l’on trouve généralement. J’aime cette association du traditionnel et du moderne.

Les couleurs sont très présentes. C’est d’une grande utilité symbolique, surtout au début de la pratique mais cela reste vrai après plusieurs années. Visuellement, l’importance des idéogrammes et leurs couleurs de fond, permet de s’absorber facilement dans la contemplation d’un thème. J’adore ça 🙂

En haut de chaque carte on retrouve le numéro du JiaZi, son nom et le numéro du Tronc Céleste. Ce dernier est important pour la méthode tabulaire, quoiqu’avec l’habitude on pourrait aisément s’en passer, après tout il n’y en a que 10, facilement mémorisables.

En dessous du pavé de la Branche Terrestre, j’ai placé les Troncs Célestes Cachés qui sont la composition énergétique de la Branche.

Encore en dessous figurent les deux années de référence qui servent à définir le pilier de l’année.

Puis on retrouve tout en bas, uniquement sous la forme de son appellation, le Na Yin, l’élément mélodique associé au binôme.

A chaque fois j’invite toutes celles et ceux qui étudient le BaZi avec moi, à créer leurs propres piliers, leurs 60 cartes JiaZi. C’est un outil fantastique.

Avec une version numérique vous pouvez monter vos thèmes facilement et de manière très visuelle en allant puiser dans votre base de 60 images jpg par exemple. Vous pouvez les placer sur un document word, ou autre, puis ajouter vos annotations : les déités, les combinaisons, les conflits, les étoiles et autres commentaires.

Avec une version physique, sur papier, vous pouvez “jouer” avec les cartes, observer les années, les mois et les jours suivants, par rapport à une date, d’une manière très simple en passant d’une carte à une autre – c’est un des trucs géniaux de ce système sexagésimal, les années, les mois, les jours et les heures se suivent, JiaZi après JiaZi.

Vous pouvez photocopier les 4 cartes d’un thème pour le retrouver facilement ou le fournir à la personne concernée. Bref c’est vraiment très pratique et très parlant visuellement que ce soit pour le pratiquant ou pour le consultant qui repart avec un document visuel.

Voici un thème monté avec ce matériel, celui de François Mitterand, né le 26/10/1916 à 04 :00 à Jarnac.

J’ai fait imprimer mes 60 cartes JiaZi avec une découpe des coins en arrondi, sur un papier couché de 400gr et avec un pelliculage brillant. Le dos est une composition avec les idéogrammes des Troncs Célestes et Branches Terrestres. J’ai du faire un petit tirage car cela revient assez cher. Mes étudiants préfèrent souvent les utiliser plutôt que de créer les leurs (ce dont je ne suis pas peu fier). Je leur vends dans ce cas à prix coutant.

Si certains d’entre vous êtes intéressés, n’hésitez pas à me contacter, si besoin je peux refaire des tirages en impression numérique. Plus il y aura de monde, moins le coût de revient sera élevé et je pourrai les fournir à un prix plus intéressant. Pour l’instant ce prix est de 90 euros pour un jeu de 60 cartes, port compris.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire