Abolition de la peine de mort #2

Abolition de la peine de mort #2

Cet article est la suite du précédent (si si !) traitant de l’analyse de la carte de naissance de R. Badinter et de la période durant laquelle l’état Français a abolit la peine capitale, en 1981.

Je vous invite donc à lire le premier volet avant d’aborder celui-ci.

Continuons un peu l’analyse du thème de R. Badinter avant d’aller plus loin.

Je le remets ci-dessous, avec le schéma d’équilibre élémentaire pour en garder la lisibilité.

Trouver l’équilibre

Vous le savez certainement, en BaZi nous cherchons à rééquilibrer. Nous cherchons les moyens de faire en sorte que les éléments d’une carte de naissance soient un tant soit peu plus harmonieux. Pour ce faire, en premier lieu, il faut observer ce qui crée le déséquilibre, puis, en second lieu, il convient de déterminer quels éléments, ou quel élément il faut soutenir pour que l’équilibre revienne.

Dans la carte de R. Badinter le Bois est prospère et domine largement. Le Feu et la Terre forment un groupe qui représente le sujet et qui essaie de contrôler le Bois, mais en vain. Celui-ci est trop fort et “s’échappe” par le TC du mois. Il faut trouver un moyen pour juguler tout ce Bois et le ramener à une quantité raisonnable.

Dans cet environnement énergétique le Feu n’est pas défavorable. Il permet d’évacuer un peu le surplus de Bois et nourrit la Terre qui est attaquée. La Terre n’est pas non plus défavorable car en la renforçant on lui permettra de mieux supporter le contrôle du Bois. Elle profitera aussi du soutien du Feu et pourra nourrir le Métal qui est en carence.

Mais la Terre et le Feu ne sont pas non plus ce qu’il a de plus favorable à l’équilibre de la carte.

C’est le Métal qui représente ce qu’on appelle le Yong Shen, l’Esprit utile, l’élément qui apporte le plus l’harmonie, celui qui relance le mouvement du Qi et fait mieux circuler l’énergie dans cette matrice. Le Métal épuisera certes un peu la Terre (comme si le sujet donnait de sa personne) et soutiendra l’Eau qui n’est pas favorable mais qui est si faible. Le Métal est surtout le seul à pouvoir tailler un Bois si fort qui est dans sa saison, le printemps représenté par le mois de naissance, mars, BT du mois MAO, le Lièvre.

Le Feu peu bruler le Bois mais nous n’avons ici que le Bois Yin, YI, qui est représenté par les petits végétaux, la mousse, l’herbe, les fleurs et les plantes. Ce n’est pas le meilleur combustible qui soit, même pour DING, le Feu Yin qui est le Feu commun, celui de la bougie, de la lampe et du foyer. Quant à BING, le Feu Yang, représenté par le Soleil, il n’est ici d’aucune utilité. Le Feu manque donc d’efficacité.

La Terre peut résister, mais seul le Métal sera réellement efficace contre ce Bois si puissant.

En allant un peu plus loin dans le symbolisme, contre le Bois Yin, ce n’est pas le Métal Yang, GENG qui donnera le meilleur résultat. GENG est représenté par une grande épée ou une grande hache assez mal dégrossie à prime abord. Comme dit mon Professeur, Maître Adrien Silverstone : “on ne tond pas la pelouse avec une hache !”.

C’est XIN, le Métal Yin, qui est le Métal des bijoux mais aussi des petits instruments comme un sécateur ou une paire de cisailles, qui sera le mieux à même de tailler le Bois YI, de le maîtriser, sans l’anéantir. C’est en premier lieu XIN qui peut apporter un équilibre durable à la matrice énergétique de R. Badinter.

Les Da Yun

Observons maintenant quelles ont été les influences apportées par les piliers décennaux de la vie de R. Badinter, les Da Yun (grandes périodes) autrement appelés les piliers de chance.

Voici les 4 premiers Da Yun de R. Badinter, couvrant les 40 premières années de sa vie.

On voit tout de suite que ces quarante ans furent dominés par le Feu et la Terre.

Le Feu, qui est très présent jusqu’à à peu près ses 20 ans, représente les Ressources. Ce sont les aides, les soutiens, mais aussi le savoir, ce que l’on sait, ce que l’on apprend, ce que l’on engrange. Particulièrement le Feu DING, qui est Pian Yin, la Ressource Indirecte, correspond à l’aide conditionnelle, celle qui nous est apportée lorsque l’on se conforme aux attentes. Ce sont les mentors, les professeurs, les études, qui demandent efforts et discipline. Ces 20 ans correspondent aux années d’études de R. Badinter.

La déité Pian Yin reste influente pendant la décennie suivante durant laquelle il continue sa formation en parallèle de ses débuts au barreau de Paris : Doctorat en droit en 1952 jusqu’à l’agrégation en droit privé en 1966 à la suite de quoi il devient Professeur. On observe ce parallélisme de la carrière universitaire et de celle d’avocat dans le pilier WU/WU entre 22 et 31 ans. Sans aller trop loin, on peut noter le rapport de destruction qui apparait alors entre la BT du Da Yun, WU, le Cheval et les deux BT MAO de la carte de naissance. C’est une destruction qui implique Pian Yin, la Ressource Indirecte et Qi Sha, le Pouvoir Judiciaire. Cette destruction WU-MAO est d’après les textes liée au reniement des origines. On peut y voir facilement une première remise en question de certains fondements de la justice de cette époque et notamment la peine capitale.

La décennie suivante apporte beaucoup de JI, la Terre Yin, la déité Bi Jian, Ami, qui représente le MJ. La personnalité se renforce pendant cette période où il continue d’alterner plaidoiries et enseignements universitaires. On y trouve dans la BT WEI, la Chèvre, la présence de DING, Ressource Indirecte et celle de YI, le Qi Sha (qui était d’ailleurs déjà présent dans la BT CHEN, le Dragon de son premier Da Yun, dans son enfance).

Je n’irai pas plus loin dans l’analyse de ces périodes qui ne couvrent pas celle qui nous intéresse le plus dans cet article.

Observons la décennie suivante.

Da Yun entre 42 et 51 ans.

J’ai remis à nouveau le thème de naissance pour le visualiser, avec à droite le Da Yun qui nous intéresse.

Le Métal arrive en grande quantité dans la vie énergétique de R. Badinter. Mais il s’agit du Métal Yang, GENG, en TC et en BT SHEN, le Singe. C’est le moins efficace des Métaux pour tailler le Bois Yin, comme nous l’avons déjà vu plus haut.

En 1972, il a alors 44 ans, il défend un homme accusé de complicité de double meurtre à la prison de Clairvaux, Roger Bontems. Malgré le fait que cet homme n’ait pas tué et fut seulement complice, il ne peut lui éviter d’être condamné à mort et exécuté.

Cet événement, cette défaite devant l’injustice barbare, a semble-t-il déclenché la motivation de R. Badinter pour cette lutte et marque le début de son long combat contre la peine de mort. On peut remarquer que la BT du Da Yun, SHEN, le Singe, entre en destruction avec la BT du jour de la carte de naissance, SI, le Serpent. Le palais du conjoint est touché de plein fouet et il représente la Ressource Directe. Le palais du conjoint représente la relation au conjoint certes, mais plus largement c’est la dynamique relationnelle, la manière d’entrer en relation avec tous, et cette dynamique est soumis à dure épreuve.

Un autre fait marquant aussi, c’est le fait que le pilier de l’année 1972 est REN/ZI. Le TC REN se combine avec le TC DING du pilier de l’heure du thème pour transformer le tout en Bois, les Pouvoirs, élément hautement défavorable à l’équilibre de la carte. De plus, la BT ZI, le Rat, forme une pénalité d’incivilité, autrement appelé punition de rudesse, avec les BT MAO du thème, encore le Qi Sha. Cette pénalité est surement un des conflits les plus sérieux en BaZi et induit durablement un sentiment d’ingratitude, d’injustice et un fort ressentiment qui peut conduire à la paranoïa. Cette influence n’est qu’annuelle, mais elle demeure forte et notable.

D’une manière générale, le Métal qui domine ce Da Yun représente les Productions, les Expressions. Il y a donc une forte dimension de prise de parole, d’intention d’apport au monde pendant cette décennie. En soi, c’est déjà un aspect important pour le métier d’avocat et pour un homme qui vient d’entrer en politique.

Particulièrement, il s’agit, comme nous le voyons du Métal Yang, GENG qui représente les Expressions Directes, ou Productions Anarchiques que l’on nomme Shang Guan, Heurte l’Officier (ou Officiel). Ce sont des Expressions de nature très créative et personnelle, qui font fi des conventions et bousculent l’ordre établi. Elles sont là pour apporter le changement et s’opposent frontalement au Pouvoir Judiciaire. Pas la peine d’argumenter plus avant pour remarquer que cette énergie porte en elle le combat de R. Badinter contre l’injustice de la peine capitale.

Il ira jusqu’à défendre, en 1977, Patrick Henri, meurtrier d’un enfant et permettre à celui-ci d’éviter l’exécution.

Malheureusement, comme nous l’avons vu, GENG n’est pas le plus efficace pour combattre YI. Cette décennie sera marquée par la prise de parole de R. Badinter contre la peine de mort mais il n’arrivera pas encore à l’abolir. D’autres personnes seront encore exécutées en France.

On peut aussi noter d’ailleurs que le TC GENG du Da Yun se combine avec le TC YI du pilier du mois de la carte (encore le Qi Sha) et tente de transformer le tout en Métal. Sans succès car la BT du mois n’y est pas favorable. Encore un signe fort de cette lutte entre l’expression d’un homme et le Pouvoir Judiciaire.

SHEN, la BT du Da Yun est une Etoile d’assistance pour R. Badinter, mais c’est aussi un des signes d’isolement.

Voyons maintenant ce qu’apporte la décennie suivante.

Da Yun entre 52 et 61 ans.

Je vous ai exposé, dans la partie précédente de cet article, le fait qu’un Maitre du Jour JI, Terre Yin, est serviable et fertile, tourné vers les autres, mais qu’il a besoin d’être cultivé, il a besoin que l’on s’occupe de lui. Je vous ai dit aussi que la structure Fédérateurs et particulièrement le profil Guerrier, rassemble autour d’une cause et ne supporte pas l’injustice mais que lui aussi a grand besoin des autres et de leur soutien, de leur adhésion.

C’est François Mitterrand qui apportera ce soutien à R. Badinter et lui fournira les moyens nécessaires à son combat en le nommant Garde des sceaux dans son premier gouvernement, dès 1981.

R. Badinter a alors 53 ans et vient juste d’entrer dans son Da Yun XIN sur YOU. Le Yong Shen arrive enfin et en grande quantité car YOU, le Coq est 100% XIN.

Il y a pas mal de choses à dire sur ce pilier et sur son influence sur la carte natale.

Tout d’abord, le TC XIN entre en conflit avec le TC YI du mois et la BT YOU est en clash avec la BT MAO du mois. Mais on voit aussi que XIN entre également en conflit avec le TC DING de l’heure qui lui aussi est sur la BT MAO. On a alors deux piliers, mois et heure, les actions (la sphère professionnelle) et le résultat des actions (la sphère intime), en clash total avec le Da Yun. C’est ce qu’on appelle un Fan Yin, conflit global, et nous en avons 2.

Le Fan Yin a mauvaise réputation, il est censé apporter des calamités, mais il faut relativiser. On trouve ici des clashs qui impliquent l’élément le plus défavorable à l’équilibre du thème et lorsqu’un conflit présente cette configuration, l’issue finale est positive.

Certes, le conflit implique le Yong Shen, l’élément le plus favorable mais il est très faible dans le thème de naissance, c’est lui qui représente l’apport temporel et c’est lui qui contrôle. Son apport ne peut être que bénéfique. Bien sûr, l’aspect négatif du Fan Yin se fait très certainement sentir, nous ne sommes pas là chez les bisounours car il s’agit d’un combat qui a dû être très rude et compliqué pour Maître Badinter, tout cela n’a pas dû être agréable et de tout repos. Mais l’issue parait d’ores et déjà positive.

Ensuite, la BT YOU se combine avec la BT CHEN en pilier de l’année (la communauté) et transforme cette dernière en Métal XIN, catalysé par le TC du Da Yun.

De plus, YOU se combine également avec SI, qui est la croissance du Métal, en une combinaison triangulaire partielle de Métal. Il manque CHOU, le Bœuf, qui est la Tombe du Métal, mais c’est ce qu’on appelle une combinaison Ban He, incomplète, et elle a tout de même une grande influence.

Ainsi, au-delà de ce qu’on peut déjà en déduire visuellement, le Métal XIN devient dans cette décennie, extrêmement puissant. Il est alors largement en mesure de juguler la suprématie du Bois Yin et de prendre le contrôle du Pouvoir pour que le MJ puisse se l’approprier au lieu d’en subir le joug. Toutes les occurrences de YI dans la carte natale sont soit contrôlées, soit combinées.

Pour finir, intéressons-nous aux étoiles présentes dans ce Da Yun. YOU, le Coq, représente l’étoile académique qui confère comme son nom l’indique une bonne capacité d’apprentissage et dans ce cas précis, de pédagogie (de mon point de vue personnel). Mais c’est aussi une des étoiles de romance pour R. Badinter. C’est une étoile de charme qui, outre le fait qu’elle est traditionnellement liée à la romance voire à la sexualité, apporte une forte dimension charismatique et une grande sociabilité.

Enfin, YOU est aussi une des étoiles du commandement pour R. Badinter et c’est une étoile très puissante. Pour un MJ trop fort elle peut apporter beaucoup de soucis, mais ce n’est pas le cas ici car le MJ JI n’est pas en excès. L’étoile du commandement confère le leadership et l’autorité légitime. Elle permet au sujet de prendre des décisions qui ne seront que très difficilement contestables.

Ces trois étoiles étant représentées par le Yong Shen, XIN, en YOU, elles sont donc extrêmement positives.

J’ai été très surpris en montant et en observant cette carte de naissance de R. Badinter. D’abord par cette domination des Pouvoirs et particulièrement du Pouvoir Judiciaire, puis par la structure du thème et le profil Guerrier, et enfin par ces deux décennies Métal dans les Da Yun et l’influence du pilier XIN/YOU entre 52 et 61 ans qui correspond à la période durant laquelle R. Badinter a fait adopter la loi abolissant la peine de mort en France.

Mais je n’étais pas, à ce moment, au bout de mes surprises…

Si vous observez bien le JiaZi 58, XIN/YOU, tel que je le présente dans l’image plus haut, vous vous apercevrez qu’il correspond aussi à l’année 1981, l’année de l’adoption de la loi.

C’est un fait assez exceptionnel que cette influence soit doublée pour le thème de R. Badinter cette année-là.

Toujours en analysant dans ce sens, on peut voir que la loi fut adoptée par les deux chambres du parlement en septembre 1981 et que c’est un mois YOU. Pour être précis, le pilier du mois de septembre 1981 est DING/YOU.

Le jour de l’adoption par l’Assemblée Nationale, le 18/09/1981 est JI/HAI. JI, c’est Monsieur Badinter, HAI, le Cochon est la Croissance du Bois (Pouvoirs dans la carte natale) et contient en Qi secondaire JIA, le Bois Yang, qui représente le Pouvoir Juste. HAI et MAO sont Ban He de Bois, combinaison triangulaire partielle. C’est comme un renouveau du Pouvoir qui se dessine.

Le jour de l’adoption définitive par le Sénat, le 30/09/1981 est XIN/HAI. On retrouve le Métal Yin et HAI, le cochon.

Voici comment se présentent les piliers du 30/09/1981, accolés au Da Yun de la décennie de R. Badinter.

On peut aussi noter que le mois de septembre est présidé par le TC DING que l’on retrouve en TC de l’heure chez R. Badinter et qui représente dans sa carte le besoin essentiel, son projet de vie.

Si on s’amuse à refaire le schéma de représentation quantitative des éléments du thème, en incorporant les influences du Da Yun, de l’année 1981 et du mois de septembre 1981 on obtient ceci.

Vous avez à gauche l’équilibre élémentaire du thème de base et à droite celui qui intègre l’influence quantitative des piliers temporels.

On voit clairement que le Bois est fortement réduit en proportion. Sa force est devenue moins conséquente que celles des Ressources et du MJ combinées, ce qui permet à R. Badinter de maîtriser enfin ces Pouvoirs et de se les approprier. Le Métal, les Expressions, qui sont devenues fortes, contrôlent le Bois Yin et le façonnent. C’est la victoire !

D’autant plus que ce schéma ne peut représenter l’influence des combinaisons Métal exposées plus haut. La Terre est aussi diminuée, témoin des efforts que J. Badinter a du déployer pour l’emporter enfin.

Pour terminer ce long article en deux parties, j’aimerai juste vous montrer ce que donnent les piliers représentants le jour de la promulgation de la loi sur l’abolition de la peine de mort. C’est la loi dite du 09 octobre 1981 mais elle fut promulguée le lendemain, le 10. Voici les piliers en regard du Da Yun.

Comme disait Monsieur Cyclopède (P. Desproges) : étonnant non ?

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire